<img src="https://secure.leadforensics.com/772.png" style="display:none;">
AdobeStock_296312054

Blog, Press & Events

Access the latest blog, news and events content from Calero-MDSL.

6 min read

Aperçu de l’industrie : la Gestion des Dépenses de Télécommunications (GDT) dans la zone EMEA

Aug 3, 2021

D’après un rapport du Transparency Market Research, la gestion des dépenses de télécommunications (GDT) pèsera 4,92 milliards de dollars aux États-Unis en 2024. Mais la GDT reste très sous-utilisée dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) — malgré les économies qu’elle pourrait apporter aux entreprises.

La pandémie de COVID-19 a peut-être poussé les marchés EMEA vers la GDT. En évoluant vers le travail à distance, l’environnement incertain a mis en évidence le besoin d’un système de télécommunications sécurisé et économique.

Dans ce guide, nous vous expliquons comment va évoluer l’industrie de la gestion des dépenses de télécommunications et comment elle peut aider votre organisation à gagner du temps et de l’argent.

L’évolution de l’industrie de la gestion des dépenses de télécommunications en EME

Europe

Le marché de la gestion des dépenses de télécommunications aux Etats-unis est estimé à 1,4 milliards de dollars en 2021. En parallèle, en Europe, l’Allemagne devrait progresser d’environ 10 % (taux de croissance annuel composé), tandis que « le reste du marché européen » devrait atteindre 451,1 millions de dollars d’ici 2027.

Ces chiffres montrent clairement que les Etats-unis sont en position de force sur le marché de la GDT, tandis que la zone EMEA est à la traîne. Toutefois, pendant la pandémie, les entreprises n’ont pas eu d’autre choix que de se tourner vers les télécommunications pour survivre, ce qui a marqué un tournant décisif dans l'adoption de la GDT en EMEA.

Le travail à distance a complexifié les systèmes de télécommunications, et l’utilisation des services de télécoms s’est intensifié pour mettre en place des solutions — souvent permanentes — de télétravail. Par exemple, l’émergence de Zoom et d’autres outils au nombre d’utilisateurs limité a bouleversé la communication organisationnelle et a entraîné le besoin d’une GDT.

Moyen-Orien

Pendant ce temps, au Moyen-Orient, l’accélération de la numérisation et de l’automatisation dans l’industrie du pétrole et du gaz ainsi que des investissements conséquents stimulent le secteur de l’informatique et des télécoms. Cette tendance va probablement booster la croissance du marché de la GDT dans les prochaines années. Cela pourrait engendrer un taux de croissance annuel composé de 18,7 % entre 2016 et 2024.

Afrique

Comme au Moyen-Orient, l’Afrique connaît également une montée de la numérisation et de l’automatisation dans l’industrie du pétrole.

D’après un récent rapport de Deloitte, The Future of Telecoms in Africa, les facteurs clé du secteur des télécoms en Afrique comprennent la diversification des services, l'intégration des opérations transfrontalières et nationales. On note également des efforts de consolidation et d'acquisition à mesure que la concurrence et l'externalisation stratégique des infrastructures vers d'autres pays s’intensifient

Parmi les pays africains, l’Afrique du Sud, le Nigeria et le Kenya accueillent les marchés des télécommunications les plus actifs, tandis que l’Éthiopie ouvre son marché des télécoms et devrait être la cible de nouveaux investisseurs.

Au-delà de l’EMEA : l’Asie

L'Asie connaît également un changement important dans les télécommunications, et de plus en plus d'organisations migrent leurs infrastructures critiques vers le cloud. Tous ces aspects conduisent à un besoin accru de GDT.

Dans l'ensemble, l'Asie devrait connaître une croissance considérable dans les années à venir du côté de la GDT en raison de sa population croissante et de son secteur informatique et des télécommunications florissant. En fait, rien qu'en Asie du Sud-Est, les investissements dans les télécommunications devraient atteindre 166 milliards de dollars d'ici 2030, avec une croissance moyenne de 13 milliards de dollars par an.

Comment le secteur profite de la GD

Les entreprises de la plupart des secteurs peuvent bénéficier de la GDT, mais tout particulièrement :

  • La banque, les services financiers et les assurances
  • La vente au détail
  • La santé
  • Le transport et la logistique
  • La fabrication
  • Le gouvernement et la défense

La GDT peut profiter aux entreprises d’un large éventail de secteurs, principalement de trois façons :

Réduire les coûts superflus

Le principal objectif de la GDT est de donner aux organisations de la visibilité sur leurs dépenses en télécoms. Avec la GDT, il est facile d’identifier les erreurs de facturation historiques ainsi que les services redondants ou inutiles afin de libérer du budget pour des tâches critiques.

Par exemple, la solution GDT de Calero-MDS a permis au gouvernement écossais d’économiser presque 450 000 £ en fournissant un inventaire détaillé de ses dépenses télécoms et en lui permettant d’identifier les erreurs de facturation et de réviser des tarifs.

Même si elles paraissent minimes, les dépenses inutiles permanentes s’accumulent et augmentent les frais généraux d’une entreprise.

Optimiser les dépenses en télécom

Avec la GDT, vous pouvez facilement auditer les usages et savoir qui utilise les ressources télécoms. Le suivi de l’utilisation des communications, que ce soit les appels, les vidéos ou les données, peut aider une organisation à justifier ses coûts et à détecter des abus grâce aux données en temps réel. Cette analyse approfondie facilite également la budgétisation et les prévisions des dépenses futures pour prendre des décisions plus éclairées.

Favoriser l’efficacit

La gestion simplifiée et centralisée des dépenses ne permet pas uniquement de faire des économies. La GDT automatise le cycle de dépenses dans son ensemble, de l’approvisionnement au paiement, ce qui signifie que les équipes passent moins de temps sur des tâches fastidieuses comme valider et approuver des factures. La GDT élimine également le risque d’erreur humaine — un problème courant dans les gestions manuelles à l’ancienne.

Gérer efficacement les dépenses de télécommunications permet aux organisations dotées d’importantes infrastructures télécoms de capitaliser sur des économies qui passent souvent en-dessous des radars. Peu importe le secteur, la plupart des entreprises du 21ème siècle ressentent le poids de la surveillance de leur infrastructure de télécommunications, en particulier lorsqu’elles doivent gérer plusieurs établissements et fournisseurs à travers le monde.

Les tendances dans l’industrie de la GDT

D’après le guide de Gartner “Market Guide for Telecom Expense Management Services 2020”, trois tendances clé ont défini l’industrie de la GDT en 2020 :

Déploiement du SD-WA

Le déploiement du SD-WAN (« Software-Defined WAN » en anglais) va continuer à transformer la gestion des réseaux en 2021.

En fait, le marché du SD-WAN devrait passer de 1,9 milliards de dollars en 2020 à 8,4 milliards de dollars en 2025, puisque les organisations vont abandonner le MPLS (Multi Protocol Label Switching) et adopter le SD-WAN pour faire plus d’économies.

Le déploiement du SD-WAN garantit l’efficacité de la bande passante et un accès facile au cloud, et la GDT accompagne cette transformation du réseau pour offrir de la visibilité sur les économies.

Davantage d’automatisatio

Les fournisseurs de GDT continuent à investir dans des plateformes automatisées pour renforcer la performance de leurs plateformes via l’automatisation robotisée des processus (RPA).

Une étude du secteur menée par Statista conclut que l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique (ML) et l’automatisation figurent dans le top 5 des priorités d’investissement d’après 41 % des professionnels de l’industrie en 2020.

On s’attend également à ce que l’IA et le ML fassent passer la GDT au niveau supérieur. Contrairement à l’automatisation basique, l’IA et le ML ajoute une composante humaine en analysant les données pour identifier des modèles et détecter des anomalies qui passeraient autrement inaperçues.

Des analyses plus approfondies

Les plateformes de gestion des dépenses de télécommunications sont de plus en plus utilisées pour accéder à des capacités d’analyses plus approfondies et générer des prévisions que les équipes informatiques peuvent transformer en changement rentable.

A l’aide des analyses basées sur l’IA et l’apprentissage automatique, la GDT peut mettre en lumière le contexte des données (par exemple, les emplacements, les postes et les sites) et identifier des modèles. Les utilisateurs peuvent alors obtenir un aperçu des investissements informatiques, des budgets et des inventaires pour faciliter la négociation des contrats et améliorer les procédures dans différents contextes pour réduire les dépenses futures.

Libérez le Pouvoir de la Gestion des Dépenses de Télécommunications avec Calero-MDSL

Désormais, les dépenses de télécommunications ne doivent plus rester des mystères. Gagnez de la visibilité sur vos dépenses et accédez à l’efficacité et à l’optimisation avec notre solution GDT.

Contactez nos experts dès aujourd’hui pour une consultation gratuite et découvrez comment votre organisation peut commencer à économiser du temps et de l’argent avec la gestion des dépenses technologiques.

Written by Andrew Wyse

Featured